Pauline Ayma Ostéopathe D.O.
Ostéopathe à Saint-Lys
 
Pauline Ayma Ostéopathe D.O., Ostéopathe à Saint-Lys

L'ostéopathie, une pratique manuelle à Saint-Lys (31470)

L'ostéopathie, une pratique manuelle | Pauline Ayma

Qu'est-ce que l'ostéopathie ?

Du grec « osteon », os, peut être ici pris de manière plus globale et se rapporter à la notion de densité ; et Pathos voulant dire souffrance. 

L'ostéopathie ne s'intéresse donc pas simplement à un symptôme ou à une maladie, mais considère le patient comme un tout devant être appréhendé dans son ensemble, dans sa globalité.

Andrew Taylor Still est le fondateur de l'ostéopathie, qui est une thérapie manuelle développée aux Etats-Unis en 1874. Elle permet de diagnostiquer et traiter manuellement les restrictions de mobilité des différentes structures (os, muscles, ligaments, organes, viscères, fascias, ...) du corps qui peuvent à terme entraîner des troubles fonctionnels.​ Les autres se corrigeant d'elles mêmes avec l'homéostasie du corps. L'ostéopathe travaille sur les points d'appui pour que le corps s'auto-régule de lui-même.

L'ostéopathe considère le patient dans sa globalité en s'appuyant sur des connaissances approfondies en anatomie, physiologie, biomécanique, pathologie,...

Prise en charge du corps dans son ensemble | Pauline Ayma

Prise en charge du corps dans son ensemble

L'ostéopathie travaille sur la globalité du corps. Toutes les zones du corps (articulations, muscles, os, etc.) sont liées. C'est pour cette raison que l'ostéopathe cherche toujours l'origine-même de la douleur pour pouvoir la traiter à la source, la zone de douleur étant rarement l'origine mais la traduction du problème.

 

L'art ostéopathique vise, via un diagnostic ostéopathique précis et des techniques manuelles adaptées, à traiter les problèmes fonctionnels, à rétablir et préserver l'état de santé, ainsi qu'à prévenir l'apparition de la maladie. Elle ne propose pas de guérir les pathologies dégénératives, génétiques, infectieuses, ou néoplasique. En revanche, elle peut avoir une action sur les conséquences de ces pathologies (en particulier la douleur) et peut aider l'organisme à vivre plus sereinement. Dès lors, l'ostéopathie ne sera plus une thérapie étiopathique mais une thérapie palliative complémentaire qu'il ne faut pas négliger.

L'origine de la douleur n'est pas toujours évidente | Pauline Ayma

L'origine de la douleur n'est pas toujours évidente

Une douleur de dos par exemple, peut provenir d'une vieille entorse qui n'a pas été soignée. Le corps essayant de s'adapter pour réduire les contraintes et la douleur, celui-ci finit par créer des dysfonctionnements à différents endroits (genou, dos...). Malheureusement, un jour le corps n'arrive plus s'adapter et une douleur dorsale se met en place. C'est la raison pour laquelle il est important de traiter l'entorse afin que la douleur au niveau du dos ne revienne pas. Ainsi un ostéopathe ne se concentre pas uniquement sur la zone de douleur mais également sur la source de celle-ci.

 

L'ostéopathie se définit comme une médecine manuelle, s'intéressant aux troubles fonctionnels du corps humain. L'ostéopathe, horloger du corps, utilise ses mains de différentes façons pour établir un diagnostic ostéopathique et dispenser le traitement. Par différents tests de mobilité, tant au niveau articulaire (vertébral ou périphérique) qu'au niveau viscéral ou crânien, il évalue l'état des différents systèmes du corps humain.

Déroulement d'une séance

La séance se déroule en 4 temps :

  • Anamnèse avec le patient : apprendre à connaitre la raison de votre venue, votre passé, vos antécédents. Une vrai enquète personnelle.
  • Phase de test : cela se passe autour et sur la table. Il y a un travail d'observation globale, de tests dynamiques et passifs jusqu'à ce qu'un schéma de lésion corporel se dessine dans ma tête. 
  • Phase de correction : en fonction de l'étape précédente, je vais ajuster au mieux les techniques ostéopathiques afin de répondre aux attentes du patient, de corriger les résistances mécaniques et de soulager au maximum ses maux. 
    Cette phase avec les enfants peut être agrémenter de jeux ou lecture au cours du traitement afin de le distraire et de le calmer.
  • Phase de conseil : dernière phase avant le départ du patient. J'invite le patient à faire quelques exercices à la maison pour accélerer le traitement ostéopathique et prolonger un état de non douleur. Le but étant de ne revoir le patient qu'une a deux fois dans l'année après la première séance. 

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.